Minuit à Atlanta, Thomas Mullen, Rivages/noir


 


Minuit à Atlanta, Thomas Mullen

Traduit par : Pierre Bondil

Présentation de l'éditeur :

Atlanta, 1956. L'ex-agent de police Tommy Smith a démissionné pour rejoindre le principal journal noir de la capitale en tant que reporter. Mais alors que l'Atlanta Daily Times couvre le boycott organisé par Rosa Parks à Montgomery, son directeur est retrouvé mort dans son bureau. FBI, flics racistes, agent Pinkerton : beaucoup de monde semble s'intéresser d'un peu trop près à cette affaire. Pour élucider le meurtre de son patron, Smith devra naviguer en eaux troubles, dans le contexte orageux de la chasse aux sorcières et du mouvement des droits civiques. 

Thomas Mullen est l'auteur de six romans salués par la presse américaine et distingués par de nombreux prix, dont le prix James Fenimoore Cooper de la meilleure fiction historique. Après Darktown, lauréat du prix Rivages des librairies, Temps noirs et Minuit à Atlanta confirment le succès d'une remarquable saga policière sur la Ségrégation. 

"Une passionnante fresque sur l'Amérique des années 1950". Le Figaro littéraire

"Un brillant mélange de crime, de mystère et d'histoire américaine. Formidable." Stephen King. 


Bien que n'ayant pas lu les deux romans précédents, je me suis plongé avec enthousiasme dans ce "Minuit à Atlanta", un vrai bon roman policier qui met en lumière un moment historique  des Etats-Unis des années 50. 

Tommy Smith est un ancien policier reconverti en journaliste. Il garde de ses années sous l'uniforme une rigueur, une manière de travailler, des réflexes et bien sûr des contacts importants. Alors, quand son patron est assassiné dans son propre bureau alors que lui-même s'était endormi un étage en dessous, Smith va tout mettre en oeuvre pour trouver le coupable. 


"Il avait adopté le ton de commandement du représentant de la loi qu'il n'avait plus utilisé depuis si longtemps. Grave et autoritaire, déterminé à ne tolérer aucun atermoiement."


Son enquête ne sera pas de tout repos et il paiera cher (et dans sa chair) son obstination à découvrir la vérité. Car Smith bouscule tout sur son passage. Il veut faire bouger les choses, faire entendre la cause des Noirs. Mais les résistances sont tenaces. A commencer par la Police elle-même qui n'est pas prête à leur donner des armes et des missions importantes. Les Noirs sont relégués au second plan avec interdiction de patrouiller dans les beaux quartiers. Nous sommes dans le Sud profond, ne l'oublions pas. 

Dans ce Minuit à Atlanta, le lecteur navigue donc entre roman policier et fresque historique. L'auteur retrace à travers des personnages bien dessinés, une période douloureuse mais qui a permis de changer les choses, de bousculer les conventions. Bishop, le directeur de l'Atlanta Daily Times, au passé sulfureux, proche des communistes ? Qu'avait-il à cacher ? Quel danger représentait-il ? Et surtout pour qui ? 
Quant au FBI, que vient-il faire dans cette affaire ? 

Vu le sujet traité, le roman pourrait être lourd mais l'auteur a crée avec Smith un personnage à plusieurs facettes. Il a un côté plus "léger". Beau garçon, célibataire, sûr du charme qu'il dégage, il papillonne de femme en femmes, n'arrivant pas (ou ne voulant) s'engager réellement. Ce qui lui cause parfois quelques soucis. Ces intermèdes permettent de souffler un peu même si certains passages servent aussi l'intrigue. 

Bien que ce roman puisse être lu indépendamment, je pense qu'il vaut mieux avoir lu Darktown et Temps noirs pour bien le comprendre. Thomas Mullen commence cette trilogie au sortir de la seconde guerre mondiale (en 1948) pour terminer ici en 1956. Temps noirs se déroule quant à lui en 1950. Le déroulement chronologique permet de bien appréhender la période et les enjeux sur une dizaine d'années. 

Minuit à Atlanta est disponible aux éditions Rivages que je remercie et particulièrement Audrey Daragon : 

https://www.payot-rivages.fr/rivages/livre/minuit-%C3%A0-atlanta-9782743653064






Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Le fleuve des brumes, Valerio Varesi, Agullo éditions

Des phalènes pour le commissaire Ricciardi, Maurizio De Giovanni, Editions Rivages/noir

Le policier qui rit, Maj Sjöwall, Per Wäloo, Editions Rivages/noir.