Le corps et l'âme, John Harvey, Rivages/noir

 Le corps et l'âme


Traduit de l'anglais par Fabienne Duvigneau

Présentation de l'éditeur

Lorsque Frank Elder ouvre la porte à sa fille Katherine, son regard se fixes sur ses poignets bandés. Sept ans ont passé depuis l'horrible agressif dont elle a été victime, mais la jeune femme en garde encore des séquelles psychologiques. Et les dernières nouvelles ne vont rien arranger. Anthony Winter, un artiste en vogue aux pratiques sulfureuses, est retrouvé assassiné dans son atelier londonien. Les soupçons se portent sur la fille de Elder, qui était l'amante et le modèle du peintre. Victime devenue meurtrière ? L'ancien inspecteur de police va tout faire pour sauver sa fille. 


Nouveau titre de John Harvey, Le corps et l'âme constitue le quatrième et dernier volet de son héros Frank Elder. Je ne connaissais pas du tout cet auteur et c'est avec curiosité que je me suis laissé aller à la lecture de ce roman. Bien que n'ayant lu aucun des romans précédents, je ne me suis pas trop senti perdu. Le livre est découpé en chapitres assez courts et l'écriture de Harvey est plutôt fluide. De plus, il revient sur certains faits passés dans les romans précédents, ce qui permet de reconstituer l'histoire de Elder. Je pense toutefois que livre les quatre romans dans l'ordre doit leur donner une toute autre ampleur. 

Dans ce roman, c'est la fille de Elder qui est visée. Attention ! on ne touche pas à la famille. Et bien qu'isolé dans les Cornouailles, l'ancien policier va tout faire pour l'aider et aider la police de Londres. Katherine est suspectée dans le meurtre d'un artiste en vogue pour qui elle posait. Parallèlement, Elder va aussi participer à la traque d'un prisonnier pas comme les autres, celui qui avait enlevé sa fille quelques années auparavant. Double dose pour Elder. 

Amateurs de thrillers surdosés, passez votre chemin. Il y'a bien quelques scènes d'actions mais ce n'est pas le fond de commerce ici. John Harvey prend le temps d'enquêter et de diriger ses personnages et cela fonctionne bien. 

Elder est aussi un personnage intéressant, loin des clichés habituels. Il aime picoler un coup avec son copain mais n'est pas un alcoolique pour autant. Il adore écouter son amie chanter, est sensible à sa personnalité mais ne veut pas s'engager tout de suite. Il a un côté bien attachant. 

J'ai bien aimé ce roman qui m'a donné de revenir en arrière et découvrir les trois précédents. Merci aux éditions Rivages pour cette découverte. 

 

Commentaires

Articles les plus consultés