mardi 31 octobre 2017

Entre deux mondes, Oliver Norek, Michel Lafon.


Fuyant un régime sanguinaire et un pays en guerre, Adam a envoyé sa femme Nora et sa fille Maya à six mille kilomètres de là, dans un endroit où elles devraient l'attendre en sécurité. Il les rejoindra bientôt, et ils organiseront leur avenir. 
Mais arrivé là-bas, il ne les trouve pas. Ce qu'il découvre, en revanche, c'est un monde entre deux mondes pour damnés de la Terre entre deux vies. Dans cet univers sans loi, aucune police n'ose mettre les pieds. 
Un assassin va profiter de cette situation. 
Dès le premier crime, Adam décide d'intervenir. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il est flic, et que face à l'espoir qui s'amenuise de revoir un jour Nora et Maya, cette enquête est le seul moyen pour lui de ne pas devenir fou. 

Bastien est un policier français. Il connaît cette zone de non-droit et les terreurs qu'elle engendre. Mais lorsque Adam, ce flic étranger, lui demande son aide, le temps est venu pour lui d'ouvrir les yeux sur la réalité et de faire un choix, quitte à se mettre en danger.



Le nouveau roman d'Olivier Norek nous entraîne dans la jungle de Calais, son lot de drames, sa violence quotidienne, ses migrants qui rêvent de l'Angleterre et qui sont prêts à tout pour y aller. Dans ce roman qui oscille entre le roman noir (chronique sociale) et thriller, le lecteur va faire la connaissance de Bastien, lieutenant de police nouvellement arrivé dans le Pas de Calais, et d'Adam, policier qui a fui le régime syrien, venu rejoindre sa femme et sa fille. 
Chacun des deux personnages découvre avec horreur la réalité des migrants et son lot de vicissitudes. Bastien, naïf, avance à petits pas, intrigué mais animé par un désir de justice. Adam, déambule à la recherche de sa famille, animé lui aussi de bons sentiments. 
Quand ces deux-là se rencontrent, on se dit que l'association va fonctionner à merveille. Un meurtre puis un deuxième. Adam ne peut s'empêcher d'enquêter et demande le soutien de Bastien qui va accepter malgré les consignes de sa hiérarchie. 


Entre deux mondes n'est pas le plus original des romans, je dirais même qu'il est de construction assez classique avec un découpage en chapitres courts, chacun d'entre eux décrivant une scène. La lecture est donc rendue assez aisée du fait de cette construction. Par ailleurs, l'écriture d'Olivier Norek est dépouillée de tout artifice. Ce qui fait qu'on lit ce roman très rapidement. 

Le sujet quant à lui est plus original. Traiter le problème des migrants et de la jungle de Calais par le prisme du thriller est une bonne idée. On découvre ainsi une véritable ville qui s'est construite entre forêt et plage avec ses quartiers, ses communautés qui ne se mélangent pas, ses codes, ses règles parfois très dures, sa hiérarchie, ses commerces également. De ce côté, ce livre est très intéressant. 

En revanche, j'ai été un peu déçu par le côté "bons sentiments" de ce roman. Je m'attendais à un thriller sombre voire glauque et pour ça, je n'ai pas été conquis. Certes, j'ai pris du plaisir à la lecture mais j'ai l'impression que ce livre s'adresse à un lectorat le plus large possible pas forcément habitué des polars. Je suis donc resté sur ma faim. 

Je remercie les éditions Michel Lafon et Olivier Norek pour cet envoi et la dédicace. 





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire