jeudi 27 août 2015

Le prédicateur, Camilla Läckberg, Actes Sud.



Dans les rochers proches de Fjàllbacka, le petit port touristique suédois dont il était question dans La Princesse des glaces, on découvre le cadavre d'une femme. L'affaire se complique quand apparaissent, plus profond au même endroit, deux squelettes de femmes... L'inspecteur Patrik Hedstrôm est chargé de l'enquête en cette période estivale où l'incident pourrait faire fuir les touristes et qui, canicule oblige, rend difficiles les dernières semaines de grossesse d'Erica Falck, sa compagne. Lentement, le tableau se précise : les squelettes sont certainement ceux de deux jeunes femmes disparues vingt-quatre ans plus tôt. Revient ainsi en lumière la famille Hult, dont le patriarche, Ephraïm, magnétisait les foules accompagné de ses deux petits garçons, Gabriel et Johannes, dotés de pouvoirs de guérisseurs. Depuis cette époque et un étrange suicide, la famille est divisée en deux branches qui se haïssent. Alors que Patrik assemble les morceaux du puzzle, on apprend que Jenny, une adolescente en vacances dans un camping, a disparu. La liste s'allonge...

Il y a quelques mois, j’avais lu mon premier « Camilla Läckberg » avec son « La Princesse des Glaces », premier tome de sa série consacrée au personnage d’Erica Falck, ‘’romancière-enquêtrice’’. J’ai poursuivi l’aventure en m’attaquant donc au second livre de la série. 

L’histoire débute par la découverte d’un corps d’une femme torturée avant d’être assassinée sous lequel repose des ossements de deux corps de femmes disparues vingt-quatre ans auparavant. L’analyse des os ne laisse aucun doute, les trois corps ont subi exactement les mêmes coups, fractures, c’est le même mode opératoire… Le policier Patrick Hedstrom, en couple avec Erica Falck, est chargé de mener l’enquête qui s’annonce compliquée. De nombreux éléments de l’enquête poussent rapidement celle-ci vers la famille Hult, une famille brouillée en deux clans depuis plus de vingt ans. Une famille brisée également par le suicide de l’un des leurs vingt-quatre ans plus tôt, accusé à tort d’être à l’origine de la disparition des deux femmes dont on vient de retrouver les corps… 

Sur fond de secrets de famille bien gardés, d’analyses ADN, de religion, de fausses pistes, etc…l’enquêteur va devoir démêler le vrai du faux afin de trouver le coupable. Si l’enquête en elle-même est plutôt réussie, prenante, avec également des flashbacks (même si pas forcément ‘’utiles’’) nous mettant dans la peau des deux premières victimes, je dois dire que j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup trop de personnages dans ce roman, une bonne partie de ceux-ci sont inutiles. Dans le même temps, ce qui est plutôt dommage étant donné qu’il s’agit de la série ‘’Erica Falck’’, tout ce qui l’a concernée de loin ou de près, elle, sa sœur, ses cousins…j’ai trouvé ça d’un ennui !!! Heureusement, elle est au final peu présente dans le roman dont Patrick est le personnage principal. 

Au final, c’est une bonne enquête policière même si pas révolutionnaire (j’ai tout de même préféré celle-ci à celle de ‘’La Princesse des Glaces’’). A noter que le roman peut être lu sans avoir forcément pris connaissance du premier.
BEN

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire