dimanche 3 mai 2015

Fleur vénéneuse, Joyce Carol Oates, Archi-poche


Terence Greene est un quadragénaire à qui tout semble avoir réussi. Mari modèle et père de famille aimant, il dirige grâce à sa belle-famille une importante fondation philanthropique. 
Sa vie est bouleversée le jour où il est nommé juré lors d’un procès et qu’il croise la route de la belle et exotique Ava-Rose Renfrew, venue témoigner contre un homme accusé de l’avoir violemment agressée. 
Sous le charme, il convainc les autres jurés de rendre un verdict en sa faveur, malgré de très nombreuses zones d’ombre. 
Une fois le procès terminé, Terence entame une liaison avec Ava-Rose. Liaison qui se révélera dévastatrice… Terence comprendra – mais un peu tard – qu’il a butiné une fleur vénéneuse… 



Une lecture un peu plus légère pour changer, plus proche du drame romantique que d’un polar/thriller à proprement parler. 
Terence Greene, le personnage principal de l’histoire, voit sa vie basculer lorsqu’il participe à un procès en tant que juré. Tombé sous le charme de la présumée victime, il fait en sorte qu’elle remporte le procès malgré des zones d’ombre quelque peu troublantes. 
Sa vie bascule alors, il ne peut s’empêcher de penser à elle et en vient à l’épier puis à la fréquenter, menant peu à peu une double vie. Si sa vie « principale » est répétitive et presque sans saveur malgré une épouse et trois enfants, celle menée aux côtés d’Ava-Rose est pleine de surprises. En effet, cette dernière vit avec une troupe de personnages – les Renfrews -, peut-être sympathique, mais qui n’inspire pas une grande confiance. Des personnages plus atypiques les uns que les autres. 
Des mois durant, Terence va alors mener une vie double, détournant l’argent de la fondation dont il est le président, pour faire des cadeaux à sa bien-aimée Ava-Rose ainsi qu’à sa nouvelle famille d’adoption, les Renfrews, ceux-ci devant rapidement les êtres les plus importants de son existence, bien plus que sa propre famille qu’il délaisse complètement. Dans le même temps, quelques drames se produiront au contact de cette nouvelle famille, des secrets du passé seront dévoilés, Terence tiendra-t-il le coup ou s’avérera-t-il trop faible pour gérer la situation ? Ava-Rose est-il l’ange qu’il croit connaître ou un démon manipulateur qui se joue de lui ? 

Certainement pas le livre du siècle et tout sauf un polar ou un thriller pour moi, j’ai cependant passé un bon moment de lecture aux côtés de Terence, Ava-Rose ainsi que le reste de sa ‘’terrifiante’’ famille. L’écrit est agréable et la lecture se fait rapidement. Même si j’ai bien aimé le livre dans l’ensemble, je dois dire que l’histoire en elle-même aurait pu être encore plus ‘’exotique’’ en misant davantage sur le personnage d’Ava-Rose mais également, j’avoue que sa conclusion m’a déçu, et pas qu’un peu, dommage. Une lecture plus légère ne fait tout de même pas de mal de temps en temps ! 

Joyce Carol Oates, née en juin 1938, enseigne la Littérature à l'Université de Princeton où elle vit avec son époux qui dirige une revue littéraire, la "Ontario Review". Depuis 1964, elle publie des romans, des essais, des nouvelles et de la poésie. Au total plus de soixante-dix titres. Elle a aussi écrit plusieurs romans policiers sous les pseudonymes de Rosamond Smith ou Lauren Kelly. Elle a figuré deux fois parmi les finalistes du "Prix Nobel de Littérature". 

Ben. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire