dimanche 17 novembre 2013

Enfin (tous) réunis, Annabelle Léna, Editions du Caïman

  Marseille, nowadays. Les maquereaux tombent les uns après les autres, un couteau planté dans le cœur. Le commissaire Rognes est chargé de l’enquête mais s’il s’en fout, comme il se fout de tout.
            Sur le lieu d’un des meurtres, une photo sépia attire son attention. Une photo toute simple mais qui l’obsédera jusqu’à lui faire affronter son propre album de famille.
            Les intrigues se croisent, entre vengeance des prostituées du quartier et introspection d’un homme trop seul.
 
 

Les éditions du Caïman continuent leur bonhomme de chemin dans le monde du polar français avec qualité. Pour preuve, cette nouvelle publication, le premier roman d'Annabelle Léna.
Enfin (tous) réunis est un polar urbain ayant l'insaisissable ville de Marseille pour cadre. L'auteur parvient en 250 pages à nous faire découvrir cette ville pleine de contradictions, attirante et repoussante, forte et fragile, honnête et escroc. Cette ville qui tient donc une place prépondérante dans une intrigue où le héros n'est pas le flic sympa qu'on croise parfois dans les commissariats de police.
Rognes est ce commissaire dont les pérégrinations pourraient nous faire penser à Adamsberg de Fred Vargas. Mais la comparaison s'arrête là. Rognes est en colère. Il est perdu. Il dérive dans un monde dans lequel il se sent de plus en plus étranger. Il ne parvient plus à attirer la sympathie ni même le respect de ses subordonnés. Rognes se perd. Il vit avec ses fantômes qui le hantent de plus en plus.
Et puis, il y a ce tueur qui sévit. Lui aussi insaisissable. Et que dire de l'officier Ranc ? Efficace ? Opportuniste ?
Annabelle Léna nous gratifie ici d'un polar certes mais Enfin (tous) réunis est aussi un roman complet sur l'identité et la perte des repères. Les personnages sont travaillés et à contre courant de ce qu'on peut trouver habituellement, l'intrigue est intéressante et originale. Bref, une belle surprise. Je ne peux que souhaiter à l'auteur une belle carrière !
Disponible aux éditions du Caïman.
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire