dimanche 29 avril 2018

Nuit sans fin, Preston and Child, Editions de l'Archipel

À FORCE DE TROUVER  DES CADAVRES SANS TÊTE… 
  
Quel point commun entre la fille d’un milliardaire, un ancien avocat véreux, un oligarque russe… ?
Tous ont été assassinés à New York, la cité des ténèbres, la ville de la nuit sans fin.
Tous ont été décapités et leur tête a disparu, comme si l’assassin était une sorte de collectionneur morbide…
  
… PENDERGAST POURRAIT BIEN Y PERDRE LA SIENNE ! 
  
Selon quels critères le criminel choisit-il ses victimes ? Vincent d’Agosta, du NYPD, et l’agent spécial Pendergast, du FBI, sont sur les dents. D’autant que ce dernier pourrait bien être la prochaine cible du tueur.
Une enquête constellée de fausses pistes où intelligence et sens de la déduction seront des atouts capitaux !
  
« Tout comme dans Relic, leur première aventure, d’Agosta et Pendergast sont sur les traces d’un criminel diabolique. Un opus très réussi ! »
Suspense Magazine




Je n'avais encore jamais lu une histoire de Preston and Child (oui, shame on me) donc c'est avec une certaine curiosité et un grand enthousiasme que j'ai débuté la lecture de ce nouvel opus et je remercie vraiment les éditions de L'Archipel pour cet envoi.

Des cadavres décapités sont retrouvés. Les victimes n'ont "apparemment" rien en commun. D'Agosta, le flic de NY et Pendergast, l'énigmatique et flegmatique agent du FBI vont mener l'enquête conjointement. 
Dans une succession de chapitres assez courts, les auteurs nous racontent une histoire où esprit de vengeance et cupidité se mêlent. Les deux enquêteurs sont associés dans une sorte de course contre la montre car les morts se succèdent. Le tueur mène un rythme d'enfer. D'Agosta est malmené par sa hiérarchie, commence à perdre pied et confiance en lui. Il est même prêt à lâcher l'affaire. Toutes les pistes s'amenuisent, se perdent. 
Il est complètement désappointé, d'autant que Pendergast semble progresser sans lui faire part de ses découvertes.
Pendergast est vraiment un personnages singulier. Très riche, il vit dans un immense appartement, roule dans une Rolls Royce conduite par un chauffeur, mange dans les meilleurs restaurant, boit des grands crus. Il ne semble pas à sa place dans ce monde de brutalité, de violence et de vulgarité. Grâce à son intelligence, son expérience (on dit de lui qu'il a fait partie des forces spéciales) et sa réflexion, il parvient toujours à s'en sortir.
Dans "Nuit sans fin", il a cependant trouvé très très fort. Peut-être même plus fort que lui.

Je ne vais pas dévoiler plus de cette histoire. Je découvre ces deux auteurs et ce personnage récurrent avec plaisir. J'ai trouvé que le livre est efficace, on voit que Preston et Child maîtrise leur sujet et les codes d'un bon thriller. Les personnages ainsi que les lieux sont bien travaillés.Les chapitres sont courts ce qui permet d'avancer rapidement dans le récit.
Pour les connaisseurs, je pense qu'ils trouveront aussi que ce livre est réussi car l'enquête est passionnante et Pendergast reste toujours aussi mystérieux.

A découvrir aux éditions de l'Archipel. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire