mardi 27 septembre 2016

Mémoires amnésiques, Myriam Salomon Ponzo.

Lors d'une promenade en montagne dans le sud de la France, Angélique voit tomber un homme de l'abrupt juste au-dessus d'elle. Accident ? Meurtre ? Elle se pose la question durant des semaines, ayant aperçu une femme ce même jour au bord du précipice. Le cauchemar débute le jour où elle est convoquée à la Cour d'assises de Nice en tant que juré, alors qu'elle a préféré taire sa présence sur les lieux à la police. 
Le procès qui va bouleverser sa vie l'amènera trois ans plus tard aux Etats-Unis dans le Montana où elle pense retrouver sa paix intérieure. Jusqu'au jour où une femme vient sonner à sa porte.



Mémoires amnésiques est un roman qui met en scène des personnages récurrents crées par Myriam Salomon Ponzo. Ce n'est pas le premier de la série mais toutefois, il peut se lire sans que le lecteur ait lu les autres avant. Bien sûr, pour mieux appréhender les personnages, il vaut mieux les avoir lu mais ce n'est pas indispensable. 
Le livre est divisé en deux parties. La première se situe en France, dans le Sud plus précisément. On y découvre Angélique qui partage sa vie entre son boulot et les randonnées en montagne qu'elle s'organise le week-end venu. Peu d'amis, pas de mari ni d'enfants. Sa vie semble monotone limite ennuyeuse. Elle rêve de partir dans le Montana. Cependant, très vite son quotidien va être bouleversé. Elle est témoin de la chute d'un homme. Une femme est près de lui. Accident ou meurtre ? Son coeur penche pour la deuxième solution. 
Quelques mois plus tard, elle est convoqué pour être membre d'un jury d'assise. Et l'affaire jugée est celle dont elle a été le témoin. Comme par hasard, me direz-vous. 
Le procès se passe. 
Et nous retrouvons Angélique qui a américanisé son prénom. Angie vit et travaille maintenant dans une petite ville du Montana. Elle a réalisé son rêve. Elle est guide de montagne et organise des randonnées avec des touristes. 
Sa vie va être une nouvelle fois bouleversée lorsqu'une femme frappe à sa porte...

Mémoires amnésiques est un thriller honorable même si, à mon sens, les deux parties sont inégales et si le rythme est parfois un peu lent. Je m'explique. La première partie en France pose les bases. On y fait la connaissance de Angélique, l'auteur nous décrit sa vie, ses habitudes, son boulot et le moment qui va tout changer. Là, on arrive à la moitié du livre. 
Lorsqu'on part aux Etats-Unis, on découvre d'autres personnages tout aussi importants mais moins bien décrits. De fait, j'ai eu du mal à éprouver de l'empathie pour Gabriel Beauregard, son frère Grégory et son père Brody. Sofia qui complète le tableau paraît aussi bien mystérieuse. 

J'en reviens à l'intrigue. J'ai l'impression qu'elle est secondaire dans le texte. Elle ne sert que de prétexte et n'est pas au coeur du roman. C'est là encore un peu dommage car, je le répète, l'idée de l'auteur était très intéressante. Pourtant, les premières pages mettent dans l'ambiance. On s'attend à du suspens mais la direction est toute autre. Peut-être aurait-il fallu creuser davantage car le sujet l'aurait mérité tant c'est complexe et passionnant à la fois. 

Malgré tout, j'ai pris du plaisir à lire ce roman. Le fait de mélanger randonnée et enquête policière est bien joué. De même le jeu de cache cache auquel participe Angélique et sa nouvelle amie est également intéressant. J'ai bien aimé le "Je sais qui tu es et je sais que tu sais que je sais."

A découvrir chez Morrigane éditions. 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire