mardi 3 mai 2016

Orages, Estelle Tharreau, Editions Taurnada

Si vous éleviez seule une fille de seize ans et que votre petit ami devenait trop encombrant, refuseriez-vous un travail et une belle maison dans un village de carte postale où tout le monde semble prêt à vous aider ? Il est probable que non. Pourtant, vous auriez tort !
Les nuits d'orage peuvent s'avérer mortelles pour qui ne sait pas lire entre les lignes du présent et celles d'un passé enfoui depuis plus d'un siècle dans un cahier d'écolier jauni et écorné.




Les éditions Taurnada, dont on a eu l'occasion de parler ici notamment avec le roman "Le visage de Satan (http://terredunoir.blogspot.fr/2016/03/le-visage-de-satan-florent-marotta.html) continuent leur bonhomme de chemin et nous proposent ce premier roman d'Estelle Tharreau, Orages.
Tout commence pourtant bien avec ce nouveau poste de comptable qu'accepte Béatrice dans un petit village où tout le monde se connaît et où "tout le monde se plaît". Les gens sont sympathiques, les lieux superbes mais cette sérénité cache-t-elle quelque sombre réalité ? 
Sitôt installée dans sa nouvelle maison, la fille de Béatrice, 16 ans, va vite découvrir un vieux cahier dans lequel l'histoire de la ville est consignée. Mais quelle histoire ! 
Le roman d'Estelle Tharreau est divisé en chapitres relativement courts et le récit alterne entre la vie de Béatrice, de sa fille et les extraits du cahier où l'on retourne dans le passé. 
Tout comme donc très bien dans ce roman mais peu à peu le vernis s'écaille, les masques tombent, la réalité refait surface. 
L'auteur parvient avec subtilité à distiller des indices avec parcimonie pour faire grandir le suspens jusqu'au dénouement. En même temps, elle utilise les éléments, comme pour donner un sens à l'apocalypse que Béatrice met au jour, l'orage menace, gronde et éclate dans ce village perdu. Si les coupables sont vite identifiés, il n'en reste pas moins leur motivation à découvrir, les liens qui les unissent (pour le meilleur et surtout pour le pire), les poids de leur histoire. 
J'ai particulièrement apprécié également le trio que forme les adolescents et qui se sentent investis d'une mission : découvrir la vérité par tous les moyens et en dépit des conséquences possibles sur leurs familles. Très courageux de leur part. 
Pour conclure, ce roman est une belle surprise à découvrir aux éditions Taurnada. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire