mardi 20 janvier 2015

Les démons de Dexter, Jeff Lindsay

Dexter Morgan est le serial killer dont certains rêvent en secret, qui canalisent ses instincts de tueur en se débarrassant des monstres ayant échappé à la justice. Son job de technicien de scène de crime pour la police de Miami lui fournit une couverture idéale : l'apparence de la normalité. Mais un jour, tout bascule : un double homicide commis sur le campus de l'université le terrifie... et le prive de sa voix intérieure, le Passager noir, qui l'aidait à identifier les assassin. Le plus dur, pour lui, sera de préserver les enfants de sa fiancée Rita, les jeunes Cody et Astor.


Troisième épisode des aventures de Dexter. Ici, notre héros préféré est en grande difficulté. Son passager noir s'est fait la malle, le laissant seul, perdu et (presque) humain. Des meurtres sataniques sont perpétrés dans la ville. Dexter se sent suivi, surveillé mais il ne peut pas agir seul. 
Parallèlement, il prend en charge l'éducation d'Astor et Cody dont il ressent leur vraie nature. 
J'avoue immédiatement que cet épisode est de moins bonne qualité que les deux premiers. C'est longuet, Dexter se perd dans ses trop nombreux discours intérieurs, se posent de trop nombreuses questions par rapport à son passager noir. Du coup, il ne tue plus et ça pour un serial killer, c'est pas bon. 
Jeff Lindsay malmène son personnage principal mais voilà, les interrogations priment ici sur l'action ce qui fait que ce roman est un peu mou. Dommage car l'idée des meurtres sataniques était très bonne. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire