lundi 3 novembre 2014

Resurectio, Amelie Sarn, Seuil.

À quinze ans, Marie se réveille un jour sans aucun souvenir. Le médecin qui l'accueille dans cette nouvelle existence prétend l'avoir ramenée à la vie alors que tout le monde la croyait perdue, veille sur elle avec affection.
Pourtant, Marie est habitée par le sentiment étrange d'être plusieurs personnes et ses souvenirs, aussi confus soient-ils, la ramènent à des histoires ne pouvant avoir été vécues par un seul individu.
Qui est-elle en réalité ? D'où vient-elle ?
Seul Victor détient les réponses à ces questions.


Qui est cette jeune fille qui se réveille un matin dans une chambre d'hôpital le corps couvert de cicatrices ? 
J'ai ouvert ce roman destiné à un public plutôt adolescent avec enthousiasme et curiosité. L'auteur nous fait vivre la vie de Marie, ado de 15 ans pas tout à fait comme les autres. Ou plutôt pas du tout comme les autres. Et pourtant, c'est la normalité qu'elle recherche dans un monde où la différence est très mal vécue. Marie, longtemps confinée dans la maison de Victor cherche (et c'est normal) avant tout son indépendance. Elle veut aller au lycée, étudier et côtoyer des jeunes de son âge. Mais Marie va éprouver de nombreuses difficultés pour se caler dans un moule trop étroit pour elle. Grâce à un fort caractère, elle va surmonter le harcèlement dont elle est victime de la part des "garces" de service. Elle va aussi apprendre à maîtriser cette ombre qui la suit ainsi qu'à interpréter ces visions qui s'emparent d'elle quand elle s'y attend le moins.
Amélie Sarn nous livre un récit passionnant et poignant sur l'adolescence et la difficulté à s'intégrer quand on est différent des autres. Les personnages de son roman sont tous très bien travaillés à commencer par le petit Malo, autiste terriblement attachant ou encore Liam, le champion de natation promis à un bel avenir mais dont la carapace s'effrite. Et bien sûr il y a Marie qui cherche à comprendre d'où elle vient et qui elle est. 
L'auteur prend son temps pour faire évoluer ses personnages jusqu'aux dernières pages où la vitesse s'accélère, où la vérité commence à se dévoiler terriblement. Car Marie porte la mort. Marie serait-elle une émissaire de la mort ? Marie porte-t-elle le malheur sur elle ? 
Plusieurs thèmes intéressants sont donc développés par l'auteur dans Resurectio, livre qui nous fait bien sûr penser à celui de Mary Shelley, mais chut... je n'en dirai pas plus pour le moment. 
Un très bon roman destiné aussi bien aux adolescents qu'aux adultes. 
Disponible aux éditions Seuil. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire