vendredi 12 septembre 2014

A découvert, Harlan Coben, Fleuve noir

Suite à la mort de son père, le jeune Mickey Bolitar a dû s'installer chez son oncle Myron, en attendant que sa mère sorte de cure de désintoxication. Nouveau foyer et nouveau lycée pour cet adolescent. Mais aussi nouveaux amis, nouveaux ennemis et surtout nouvelle petite amie, Ashley. Alors que Mickey commence à retrouver le moral, Ashley disparaît sans laisser de traces. Déterminé à comprendre ce qui s'est passé, Mickey mène son enquête et fait des découvertes pour le moins déconcertantes. Ashley n'est peut-être pas la jeune fille discrète et timide qu'il pensait connaître... En tentant de comprendre ce qui a pu lui arriver, ce sont ses propres secrets familiaux qu'il s'apprête à découvrir. Malgré lui, Mickey plonge au cœur d'une aventure sur le point de bouleverser sa vie...


Harlan Coben délaisse son personnage préféré, Myron, pour nous présenter le neveu : Mickey, dans ce roman publié en 2011. Suite à un accident de voiture, le père de Mickey décède. Terrassée par cette nouvelle, sa mère tombe dans la drogue. Myron décide donc de recueillir chez lui l'adolescent. Mais l'ambiance est glaciale entre les deux. Le lecteur va suivre Mickey dans une aventure palpitante, sans aucun temps mort, dans une intrigue qui va se nouer peu à peu. 
Harlan Coben semble vouloir conquérir un nouveau lectorat. Son écriture est résolument tournée vers un public jeunes utilisant à profusion les SMS et les nouvelles technologies d'une manière générale. Il place aussi son histoire dans un contexte scolaire. Ainsi, les protagonistes principaux sont tous des lycéens qui paraissent parfois un peu caricatural : Emma, la gothique ; Spoon, l'intello un peu bizarre ; ou encore Rachel le canon et Mickey le sportif casse cou. Cependant, cela ne m'a pas dérangé. J'ai aimé suivre ce petit groupe dans cette intrigue qui m'a tenu en haleine jusqu'au bout.
Livre court, les chapitres le sont tout autant, je l'ai lu en deux jours. 

Le personnage de Myron fait quelques timides apparitions. J'aurais aimé qu'il ait un rôle plus important mais tant pis. Le héros, c'est Mickey. 
Le dernier chapitre laisse une porte ouverte à une suite dont j'aurai l'occasion de reparler plus tard.
A découvrir. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire