lundi 19 mai 2014

Vampire à sang pour sang, Pierre Meige, édition du bout de la rue.

Guillaume et Mikajoh ont trouvé un adversaire à leur mesure : le comte Dracula.
Avec le professeur Grost, anthropo-démonologue, nos deux héros plongent dans le milieu du showbiz, dans le Paris gothique branché vampires où l’horrible comte commet ses épouvantables forfaits...
La situation devient terrifiante lorsque Dracula s’attaque à Lorette...



Ce roman jeunesse est le tome 18 de la série Détectivarium, à laquelle j'ai eu la chance de participer, créée par Joseph Ouaknine. 
Guillaume se voit confier une affaire étrange : un crime a été perpétré à Paris. Problème, la victime porte des traces de morsures au cou. Problème, cette victime était le chanteur vedette d'une comédie musicale ayant pour thème Dracula, le célèbre vampire des Carpates. Le producteur engage donc Guillaume pour résoudre cette sordide affaire. 
C'est donc l'occasion pour l'auteur de nous faire découvrir l'envers du décor et surtout en alternant les chapitres sur le "journal" du vampire, d'entrer dans ce monde fascinant.
Comme tous les romans de la collection, celui-ci contient 100 pages. L'histoire est intéressante et les rebondissements sont nombreux. Pourtant, accessible dès 9 ans, il me semble que ce livre est difficile d'accès pour les plus jeunes lecteurs. Certaines phrases sont compliquées, certains détails sont complexes et même si un glossaire est présent en fin d'ouvrage, le récit est ardu. 
J'ai moi-même éprouvé des difficultés à enchaîner les pages de ce livre car il peut être parfois décourageant et j'ai pensé à mon fils, jeune lecteur, pour qui je l'ai acheté et dans lequel il n'a pas encore plongé. 
C'est dommage car j'ai pris du plaisir à retrouver Guillaume et Mikajoh dans cette histoire (dans laquelle toute ressemblance avec des personnes existantes...).
Disponible aux éditions du bout de la rue. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire