lundi 3 février 2014

Fétiches, Mo Hayder, Presse de la cité







J'ai découvert Mo Hayder avec le formidable Birdman. Depuis, elle a fait son chemin et on la compare même à Thomas Harris. Ce nouveau roman met en scène Jack Caffery dans une sorte de huis clos angoissant. 
Un établissement psychiatrique de haute sécurité sert de décor à ce thriller particulièrement prenant. Mo Hayder prend soin de décrire les personnages aux personnalités complexes. Aj tout d'abord. Sympathique, légèrement vieux garçon, vit encore chez sa tante avec son chien dont il aime le promener dans les bois environnants. Aj qui côtoie les patients les plus durs de son institution. 
Mélanie Arrow ensuite. La belle et énigmatique directrice. Forte et sensible à la fois. 
Jack bien sûr, l'enquêteur fétiche de Mo Hayder. Un personnage intéressant mais à mon sens pas assez fouillé dans ce roman. 
Au niveau de la forme, c'est un livre qui se lit vite et bien. Les chapitres sont courts et alternent les différents points de vue. L'auteur navigue entre le récit principal, les événements de Beechway et une intrigue secondaire entre Flea Marley, agent de la brigade subaquatique et Caffery. 
C'est cette seconde intrigue que j'ai eu du mal à accrocher. Je trouve qu'elle se finit un peu en queue de poisson, qu'elle n'est pas assez travaillée et j'ai même remarqué une incohérence que je ne dévoilerai pas ici. 
Autre point faible : le personnage de Jonathan dont on parle pendant une bonne partie du roman. On se doute que son rôle est important mais on ne fait sa connaissance que dans les cinquante dernières pages et sur trois ou quatre courts chapitres. Comme si l'auteur s'était dépêchée de nous raconter son histoire sans prendre le temps de bien la développer. Dommage. 
Enfin, je dirais que Fétiches est un bon roman mais qui manque néanmoins de rythme. Il me laisse sur ma faim mais vaut quand même le coup d'être lu. 

Disponible aux éditions Presse de la cité :
http://www.pressesdelacite.com/site/fetiches_&100&9782258092389.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire