samedi 11 janvier 2014

Apnée noire, Claire Favan, Editions du Toucan






Nouvelle publication des éditions du Toucan, Apnée noire de Claire Favan dont c'est le troisième roman publié. Pour ma part le premier de l'auteur que j'ai eu l'occasion de croiser lors d'un salon. 
Il s'agit donc d'un thriller ancré aux Etats-Unis. Si ce choix n'est pas très original, l'auteur a su se donner une certaine légitimité en nommant des rues, en évoquant des quartiers, des villes. Donc, soit elle y est allé, soit elle s'est très bien documenté. 

Claire Favan connaît également tous les codes du thriller. On trouvera donc dans ce roman des enquêteurs bien dessinés, une intrigue forte, un passé trouble et un vrai serial killer. Cependant, elle sait faire preuve d'originalité  : Vince est un personnage complexe et attachant. Flic qui a subi un traumatisme et qui ne devra son salut qu'à Megan, du FBI, sûre d'elle, arrogante et brillante. Les deux vont entretenir des relations étranges et destructrices.
Parlons du tueur : insaisissable, imprévisible. Il laisse peu d'indices mais signe ses meurtres d'une patte identifiable. 
Merci à l'auteur de n'être pas tombée dans les descriptions sanguinolentes et glauques qu'on peut trouver dans ce type de romans. Elle a su rester soft dans les détails. Sûrement aussi grâce au modus operandi du tueur. 
Ce roman est bien fichu. J'ai été happé par l'histoire rapidement et je me suis surpris à m'inquiéter davantage pour Vince que pour les victimes. J'ai beaucoup aimé l'effet inverse des deux personnages. Tandis que l'un sort la tête de l'eau, l'autre coule. 
Le récit est parsemé de courts paragraphes sur le passé de Mégan. Là aussi, c'est intéressant mis à part celui où elle retranscrit ses entretiens avec Chester Vernon. J'ai cru revoir Clarisse Starling et Hannibal.
Enfin, parlons du mobile des meurtres : je ne dévoilerai rien mais là encore c'est bien trouvé, bien travaillé et bien construit. 
Le suspens est présent tout au long du roman et les deux dernières pages font froid dans le dos. 
Je ne sais pas ce que Claire Favan envisage mais moi j'aimerais retrouver Vince !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire