mercredi 1 mai 2013

L'homme squelette, Tony Hillerman, Will Argunas,Rivages, Casterman

Une fois n'est pas coutume, c'est d'une BD que je vais parler aujourd'hui. Mais une BD adaptée d'un roman d'un auteur que j'apprécie particulièrement et dont les titres sont tous disponibles aux éditions Rivages.
Tony Hillerman, tout comme Arthur Upfield, a créé le polar ethnologique. Hillerman s'est beaucoup intéressé aux indiens (Navajos, Hopi...) et nous a laissé une oeuvre conséquente et passionnante.


États-Unis, 1996, dans la région des Four Corners. Un banal cambriolage dans une bijouterie fait ressurgir une rumeur : celle d’un vieil indien qui, au fond du Grand Canyon, ferait du troc avec des gemmes de grande valeur. Et de fait, plusieurs diamants très purs ressurgissent brusquement, attirant sur place une jeune femme de New York à la recherche des ossements de son père. Celui-ci, négociant en pierres précieuses, a trouvé la mort plusieurs années auparavant lors d’un crash aérien, juste au dessus du Grand Canyon. La police tribale navajo mène l’enquête… Le cycle de la police navajo de Tony Hillerman est l’une des plus fameuses créations du polar américain contemporain. L’adaptation qu’en propose ici Will Argunas lui confère une saveur et une texture surprenantes.



Le dessin de Will Argunas est dépouillé et parfaitement adapté à l'univers de l'auteur. Son coup de crayon est alerte, violent, sans concession. Il va droit au but, sans fioritures mais sans oublier pour autant les détails qui servent l'intrigue.
Je n'en dirai pas plus du style car je ne suis pas un spécialiste de la bd.

En revanche, le texte en lui-même s'essouffle un peu. Malgré un très bon début, très prometteur, l'auteur se perd et n'offre pas au lecteur l'action qui aurait donné au livre une dynamique intéressante. C'est dommage car le roman initial fonctionne bien mais le passage en BD ne lui donne pas le même ton.
C'est au final un bon roman-BD que je vous invite à découvrir.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire