jeudi 9 mai 2013

Le jugement dernier... l'énigme du Codex Lucis, Stéphane Haumant, J éditions


La fin du monde était un jour comme les autres. 
Des bombes sèment la terreur au Brésil, aux États-Unis, au Japon, en Inde. Pas des bombes ordinaires, mais celles du « Jugement dernier », des engins miniaturisés d’une effroyable efficacité ! Qui se cache derrière ces attentats et pourquoi sont-ils commis, causant des milliers de morts ? Un policier américain et un journaliste français se lancent sur la piste des mystérieux coupables qui ne formulent aucune revendication. Comment imaginer qu’ils devront remonter à un texte apocalyptique, le Codex Lucis des Cathares, pour identifier la source d’un complot vieux de neuf siècles et posant une question cruciale : l’humanité a-t-elle un avenir ?


Je viens de terminer la lecture de ce roman, le premier de l'auteur qui est grand reporter et animateur d'une émission à la télévision.
Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'on ne s'ennuie pas une seule seconde. L'action est omniprésente. Les rebondissements, les fausses pistes, les complots parsèment ce roman du début à la fin. Dans cet avenir proche qui ressemble un peu à ce que nous vivons actuellement, les personnages de Stéphane Haumant sont mis à rude épreuve. Difficile de classer ce roman qui mélange les genres. C'est du Dan Brown (d'ailleurs, un clin d'œil lui est destiné), c'est du Tom Clancy, c'est du Fleming, c'est du James Rollins. C'est tout ça à la fois.
Même si parfois, l'intrigue peut en déconcerter certains, le récit est bien mené. Stéphane Haumant a réussi à tenir en haleine son lecteur et à créer des personnages crédibles. On vibre avec eux, on a peur pour eux, on enquête avec eux.
Je ne reviendrai pas sur le fond de l'histoire : des attentats meurtriers commis dans de grandes métropoles. Mais par qui ? Et surtout pourquoi ? ou pour quoi ?
Telles sont les questions auxquelles devront répondre Donatien et Balthazar pour résoudre l'énigme du Codex Lucis.
Deux petites fausses notes pour moi : j'aurais aimé que le personnage de Momo soit plus présent. Je trouve que c'est le mieux réussi.
Je n'ai pas vraiment apprécié l'escapade dans l'île.
Pour autant, ce livre est une belle découverte.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire