dimanche 14 avril 2013

La soeur de l'ombre, Patricia Macdonald, Albin Michel


Quand ses parents meurent dans un accident de voiture, Alex se retrouve seule au monde. Jusqu’à la lecture d’une lettre que lui remet le notaire où elle apprend l’incroyable secret que cachait sa mère : bien avant Alex, elle a donné naissance à une fille, confiée à une famille adoptive. Sous le choc, Alex part sur les traces de cette « sœur de l’ombre ». Elle la découvre en prison, accusée d’un meurtre dont elle se déclare innocente. Prenant fait et cause pour elle, Alex décide de l’aider et de mener sa propre enquête. Mais peu à peu, les doutes l’assaillent, et quand tout à coup, c’est sa vie qui se trouve en danger, il lui faut se résoudre à affronter les secrets obsédants du passé… Avec Patricia MacDonald, il ne faut jamais se fier aux apparences. Semant le trouble en virtuose, jouant avec nos peurs inavouées, elle se révèle dans ce nouveau suspense au sommet de son art.



Un jeu dangereux pour Alex, la protagoniste de l'histoire. Peu après le décès brutal de ses parents, elle apprend qu'elle a une sœur... en prison. Je ne reviendrai pas davantage sur le résumé de ce nouveau livre de Patricia MacDonald. L'intrigue est intéressante et le suspens présent tout au long du récit.
C'est un bon roman, presque à l'anglaise, dans lequel le lecteur va retrouver tous les ingrédients qui font un bon suspens : une intrigue solide, des personnages travaillés même si certains sont un peu clichés, un climat qui se durcit au fil des pages et bien sûr de l'amour. Bref, tout y est pour nous faire passer un bon moment de lecture.
Ce livre se lit très vite et on tourne les pages avec plaisir et angoisse. On s'attache à Alex et même aussi inconcevable que cela puisse paraître, à Dory qui forment un duo de sœur plus choc que chic.
Un bémol : la scène finale, qui pourrait relever d'un bon film policier, arrive trop vite.
Disponible aux éditions Albin Michel.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire