vendredi 29 mars 2013

Une écharde au coeur, J.F Coatmeur, Albin Michel


Une écharde au coeur, Jean-François Coatmeur


Dans une crique déserte de la baie de Douarnenez, Mara échappe à la mort : on a tenté de la noyer alors qu'elle prenait un bain de minuit. C'est du moins ce qu'elle raconte à Gwen, qui la recueille affolée, errant à demie nue au bord de la route.Bien qu'il se rende vite compte que la jeune femme ne dit pas toute la vérité, Gwen, à ses risques et périls, décide de l'aider et de la protéger. De mensonges en fausses confidences, Mara et Gwen, prisonniers de leurs secrets, se retrouvent impliqués dans une machination diabolique où un tueur sans visage se prépare dans l'ombre à frapper encore...Mettant en scène des personnages complexes au service d'un suspense remarquablement maîtrisé, Jean-François Coatmeur, Grand prix de littérature policière, sonde une fois encore les abysses de l'âme humaine.


Jean-François Coatmeur fait partie de mes auteurs favoris et pas parce que, comme moi, il est breton. Il est vrai que je l'ai découvert avec Des feux sous la cendre dont le résumé m'avait attiré car il se passait en Bretagne mais depuis j'ai approfondi mes lectures. Tous ses livres me sont passés entre les mains.
Une écharde au coeur ne se caractérise pas par son originalité. C'est un fait que certains lecteurs pourraient reprocher à Coatmeur cependant on y retrouve tous les ingrédients dont il se sert à chacune de ses intrigues.
En vrac : les secrets de famille, les notables et leurs magouilles, la politique et surtout une construction habile, des personnages savamment travaillés, des dialogues incisifs, un suspens présent du début à la fin, le tout servi dans un écrin breton énigmatique.
Il y a dans ce livre -comme d'ailleurs quasiment tous ses romans- une extrême finesse dans l'écriture et la résolution de l'énigme. Jean-François Coatmeur manipule avec soin ses personnages comme il assène à son lecteur un suspens parfois insoutenable qui l'oblige à reprendre son souffle.
Un très bon roman qui peut servir de porte d'entrée à l'univers de cet auteur pour ceux qui ne l'auraient encore jamais lu.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire