dimanche 18 novembre 2012

Seul le silence, RJ Ellory



Joseph a douze ans lorsqu’il découvre dans son village de Géorgie le corps d’une fillette assassinée. Une des premières victimes d’une longue série de crimes.
Des années plus tard, alors que l’affaire semble enfin élucidée, Joseph s’installe à New York. Mais, de nouveau, les meurtres d’enfants se multiplient…
Pour exorciser ses démons, Joseph part à la recherche de ce tueur qui le hante.

Sous forme d'un longue fresque, l'auteur nous raconte la vie de Joseph depuis ses douze ans jusqu'à la fin de sa vie. J'ai éprouvé quelques difficultés à entrer dans ce roman ne m'attendant pas à suivre le cheminement de ce jeune garçon aussi longtemps. J'ai pensé à Stand by me, de Stephen King. Une bande de jeunes en mal de sensation fortes et souhaitant protéger leur communauté, dans un village au fin fond des Etats-Unis.
Les meurtres se succèdent et le groupe mené par Joseph n'arrive pas à les arrêter ni même à en identifier le coupable. Et pour cause, partir à la recherche d'un Serial Killer quand on a 12 ans, n'est-ce pas un peu de l'inconscience ?
Torturé par un enième meurtre, Joseph sent qu'il doit quitter son village. Les évènements morbides et dramatiques se succèdent dans sa vie comme s'il était touché par une malédiction qui ne le quittera jamais.
Il s'installe à New York, entame une vie d'écrivain dissolue, fréquente des artistes défoncés ou abîmés mais les fantômes sont toujours là. Il ne peut pas y échapper.
L'écriture de Ellory est envoûtante. On ne peut pas se passer de dire que : "non, c'est trop ! Ce n'est pas possible que tant de malheurs lui tombent dessus !" Et pourtant, j'ai été transporté. Le malaise que j'ai ressenti au début est vite retombé. Le récit se lit vite. On a envie de dire au héros de laisser tomber mais c'est sans compter le talent de l'auteur qui affuble Joseph d'une espèce de mission dont il ne peut jamais se séparer.
Jusqu'à la scène finale et au dénouement (légèrement prévisible, je dois dire) mais admirablement écrite. Bref, Seul le silence est un roman envoûtant dont la trame relativement simple est compensée par une écriture forte et émouvante. Un livre à  ne pas passer sous silence ! (elle était facile, celle-là !)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire