lundi 23 juillet 2012

Mapuche, Caryl Ferey, Gallimard




Mapuche est mon premier Férey. Cela faisait longtemps que je voulais découvrir cet auteur et jamais je n'avais sauté le pas. Après l'avoir entendu à la radio présenter son nouveau roman, j'ai donc filé à la librairie du coin.
L'histoire, pas banale, est celle de Jana, membre d'un peuple indigène de la pampa Argentine, artiste installée à Buenos Aires. Elle survit plutôt qu'elle ne vit dans ce vieux hangar abandonné par celui qui fut le mentor de Jana.
C'est aussi l'histoire de Rubèn, rescapé du régime dictatorial, aujourd'hui détective travaillant pour les mères de la place de mai.
Jamais ces deux êtres, écorchés par la vie, n'auraient du se rencontrer. Mais c'est dans la crasse et la mort que leurs destins vont se croiser, se lier, se mélanger jusqu'au dénouement dur et violent de ce récit sans concession.
En lisant Mapuche, j'en ai appris beaucoup sur l'histoire de l'Argentine des années 70-80.
Mapuche est l'un de mes coups de coeur de l'année.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire